Oiseaux 01

falco_tinnunculus_0010Merci de visiter cette galerie dédiée à l’observation des oiseaux.

Quand nous nous mettons à rêver de voler, nous pensons tout naturellement aux oiseaux et non pas aux insectes ou aux chauves-souris par exemple.

Les oiseaux ont les reptiles pour ancêtres. En effet, un dinosaure à plumes est apparu il y a environ 150 millions d’années. L’Archaeopteryx, de la taille d’une poule, possédait une queue osseuse, quatre pattes munies de trois doigt et un habit de plumes. Aujourd’hui, plus de 10.000 espèces d’oiseaux peuplent toutes les régions de la terre. Environs 250 d’entre elles nichent dans nos régions. De plus, il est aussi possible d’observer des oiseaux exotiques venant d’autres pays, voire d’autres continents, souvent introduites par l’homme.

Il n’est bien souvent pas nécessaire de chercher bien loin pour s’adonner à l’observation des oiseaux. Nos jardins, le parc voisin ou le bois derrière chez nous sont des endroits idéaux pour les trouver. N’oublions pas non plus les gravières et les carrières abandonnées, zones également très favorables pour leur découverte.

Au printemps, ils sont de retour de leur quartiers d’hiver tropicaux. C’est à cette période que leurs chants commencent à retentir afin de marquer un territoire et de trouver un partenaire. Les mâles se parent de leur livrée nuptiale pour attirer une femelle avec laquelle ils construiront un nid et finiront par se reproduire.

Mai et juin marquent la naissance des jeunes qui quitteront leur aire de nidification au mois de juillet. Enfin, août verra le départ vers le sud, vers les quartiers d’hiver.

En automne, la migration postnuptiale continue. C’est l’occasion d’observer les migrateurs de passage tels que les limicoles en bord de mer par exemple. C’est aussi à cette période que le spectacles des grandes invasions de passereaux bat son plein. Vous aurez peut être la chance de voir des nuées de pinsons, d’alouettes ou autres grives traverser le ciel. Novembre vous offrira peut être le passage en grandes formations des grues cendrées et des oies sauvages.

A partir de décembre, les hôtes d’hiver s’installent chez nous et ne repartirons qu’au printemps suivant.

Vous pouvez sélectivement cliquer une miniature pour voir la photo en grand format. Fermez la grande image pour revenir à la galerie et choisir une autre photo. Vous pouvez aussi cliquer sur la première miniature et accéder à son image grand format. En sélectionnant alors les flèches avant et arrière sur les bords droit ou gauche de la photo, vous parcourrez la galerie en grand format.